Benjamin Wabura Jipcho

athlète kenya

Benjamin Wabura Jipcho (1er mars 1943 - 24 juillet 2020) est un athlète kenyan d'athlétisme.


 Il a remporté la médaille d'argent au 3000 mètres steeplechase aux Jeux olympiques d'été de 1972, derrière son coéquipier Kipchoge Keino, et deux médailles d'or aux Jeux du Commonwealth de 1974.

Jipcho a remporté la course de 5000 mètres aux Jeux panafricains de 1973. Il a également remporté la médaille d'or au 5000 m. et au 3000 m. steeplechase, et la médaille de bronze au 1500 m. aux Jeux du Commonwealth de 1974 à Christchurch, en Nouvelle-Zélande.

Jipcho est peut-être aussi bien connu pour son rôle dans la victoire de Keino sur Jim Ryun aux Jeux olympiques d'été en haute altitude de 1968 à Mexico, que pour ses propres exploits sportifs. Sacrifiant ses propres chances de médaille à la tactique d'équipe, il a tiré Keino à travers un premier 400 mètres en 56 secondes, avant d'être dépassé par son coéquipier à 800 mètres de l'arrivée et de revenir dans le peloton. À ce moment-là, Keino avait établi une avance de 20 mètres ou plus, que la célèbre vitesse d'arrivée de Ryun ne pouvait pas effacer. Jipcho s'est ensuite excusé auprès de Ryun d'avoir joué le rôle du lapin de Keino.

Il a été cité par la suite :

"Courir pour de l'argent ne vous fait pas courir vite. Cela vous fait courir en premier."

Sa petite-fille Esther Chemutai est également une coureuse, alors qu'il était l'oncle éloigné des frères Linet Masai et Moses Masai.

Il a remporté la médaille d'argent au 3000 m steeplechase aux Jeux du Commonwealth de 1970 à Édimbourg, en Écosse, terminant devant son compatriote kenyan et le vainqueur de la médaille d'or de cette épreuve aux Jeux olympiques d'été de 1968 à Mexico, Amos Biwott, qui a cette fois-ci décroché le bronze.

Selon sa fille, il est mort d'un cancer à l'hôpital Fountain d'Eldoret, au Kenya.

(Crédits : Wikipedia. Photos et images/variantes/aucune violation du droit d'auteur n'est prévue).

Benjamin Wabura Jipcho

 Il a remporté la médaille d'argent au 3000 mètres steeplechase aux Jeux olympiques d'été de 1972, derrière son coéquipier Kipchoge Keino, et deux médailles d'or aux Jeux du Commonwealth de 1974.

Jipcho a remporté la course de 5000 mètres aux Jeux panafricains de 1973. Il a également remporté la médaille d'or au 5000 m. et au 3000 m. steeplechase, et la médaille de bronze au 1500 m. aux Jeux du Commonwealth de 1974 à Christchurch, en Nouvelle-Zélande.

Jipcho est peut-être aussi bien connu pour son rôle dans la victoire de Keino sur Jim Ryun aux Jeux olympiques d'été en haute altitude de 1968 à Mexico, que pour ses propres exploits sportifs. Sacrifiant ses propres chances de médaille à la tactique d'équipe, il a tiré Keino à travers un premier 400 mètres en 56 secondes, avant d'être dépassé par son coéquipier à 800 mètres de l'arrivée et de revenir dans le peloton. À ce moment-là, Keino avait établi une avance de 20 mètres ou plus, que la célèbre vitesse d'arrivée de Ryun ne pouvait pas effacer. Jipcho s'est ensuite excusé auprès de Ryun d'avoir joué le rôle du lapin de Keino.

Il a été cité par la suite :

"Courir pour de l'argent ne vous fait pas courir vite. Cela vous fait courir en premier."

Sa petite-fille Esther Chemutai est également une coureuse, alors qu'il était l'oncle éloigné des frères Linet Masai et Moses Masai.

Il a remporté la médaille d'argent au 3000 m steeplechase aux Jeux du Commonwealth de 1970 à Édimbourg, en Écosse, terminant devant son compatriote kenyan et le vainqueur de la médaille d'or de cette épreuve aux Jeux olympiques d'été de 1968 à Mexico, Amos Biwott, qui a cette fois-ci décroché le bronze.

Selon sa fille, il est mort d'un cancer à l'hôpital Fountain d'Eldoret, au Kenya.

(Crédits : Wikipedia. Photos et images/variantes/aucune violation du droit d'auteur n'est prévue).