Esther Afua Ocloo

entrepreneure ghana

Esther Afua Ocloo (née Esther Afua Nkulenu, 18 avril 1919 - 8 février 2002) était une entrepreneure ghanéenne et la pionnière du microcrédit.


Elle a été l'une des fondatrices de la Women's World Banking en 1976, avec Michaela Walsh et Ela Bhatt. Ocloo en a été la première présidente du conseil d'administration. Elle a reçu le prix africain du leadership en 1990 et de nombreuses autres distinctions pour son travail en faveur de l'autonomisation économique des femmes et des familles. Elle a été membre de Unity Worldwide Ministries.

Afua Nkulenu est née dans la région de la Volta de George Nkulenu, forgeron, et de sa femme Georgina, potière et agricultrice, tous deux du peuple Ewe. Envoyée par sa grand-mère dans une école primaire presbytérienne, la jeune fille est passée dans un internat mixte à Peki Blengo.

En raison de la pauvreté, elle se rendait chaque semaine de la maison à l'école, emportant chaque semaine des denrées alimentaires qu'elle cuisinait elle-même pour éviter les dépenses. Lorsqu'elle a obtenu une bourse pour l'école Achimota, sa tante lui a donné de l'argent pour se rendre à l'école. Elle y a étudié de 1936 à 1941, date à laquelle elle a obtenu le Cambridge School Certificate.

Nkulenu a été la première personne à lancer une entreprise de transformation alimentaire officielle sur la Gold Coast ; elle a créé une entreprise fournissant de la marmelade et du jus d'orange à l'école Achimota et à la RWAFF. Après avoir créé son entreprise, elle a été parrainée par l'Achimota College pour visiter et étudier en Angleterre de 1949 à 1951.

Elle a été la première personne d'origine africaine à obtenir un diplôme de cuisine du Good Housekeeping Institute de Londres et à suivre le cours de troisième cycle sur la conservation des aliments à la station de recherche de Long Ashton, au département d'horticulture de l'université de Bristol. Elle est retournée au Ghana. Elle s'était également mariée et avait fondé une famille.
Ocloo a travaillé à l'expansion de son entreprise. Elle s'est rendue en Angleterre en 1956 pour mettre au point des recettes pour la mise en conserve commerciale.

Pour surmonter les préjugés au Ghana contre les produits locaux, elle a créé une association de fabricants et a contribué à l'organisation de la première exposition de produits "Made in Ghana" en 1958. Encouragée par le président Kwame Nkrumah, elle a été élue première présidente de ce qui est devenu la Fédération des industries ghanéennes, en poste de 1959 à 1961. En 1964, Ocloo a été la première femme ghanéenne à être nommée présidente exécutive du Conseil national de l'alimentation et de la nutrition du Ghana. Au milieu des années 60, elle a étendu ses activités au secteur des cravates et des teintures.

À partir des années 1970, Ocloo a travaillé au niveau national et international à l'émancipation économique des femmes. Elle a été nommée conseillère au Conseil des femmes et du développement de 1976 à 1986, membre du Comité consultatif économique national du Ghana de 1978 à 1979, et membre du Conseil d'État de la troisième République du Ghana de 1979 à 1981. Elle a été conseillère à la première conférence mondiale sur les femmes au Mexique en 1975.

Par la suite, elle a encouragé l'accès des femmes au crédit, avec de petits prêts appelés micro-crédits, afin de stimuler leur capacité à créer des entreprises. On a constaté que l'octroi de tels prêts aux femmes renforçait leur capacité à subvenir aux besoins économiques de leurs enfants et à développer leur famille. Ocloo a été un membre fondateur et la première présidente du conseil d'administration de la Women's World Banking de 1979 à 1985.

Ocloo a été membre fondateur de groupes religieux tels que l'église évangélique presbytérienne (E.P.) de Madina (une banlieue d'Accra) et le groupe Unity of Practical Christianity (Ghana) associé à Unity Worldwide Ministries. Elle a également contribué à la création d'un groupe de femmes, appelé Bible Class, au sein de l'église E.P., dans le but d'étudier la Bible et la gestion des foyers. Elle a siégé au comité synodal de l'église E.P. pendant 12 ans.

Esther a épousé Stephen Ocloo et ils ont eu quatre enfants ensemble : une fille, Vincentia Canacco, et trois fils, Vincent Malm, Christian Biassey et Steven Ocloo Jr.
Ocloo est mort à Accra, au Ghana, après avoir contracté une pneumonie en février 2002. Elle a reçu des funérailles nationales à Accra et a été enterrée dans sa ville natale, Peki Dzake.

Le jour de ce qui aurait été son 98e anniversaire, Google a célébré Esther Afua Ocloo avec son Google Doodle.

(Crédits : WIKIPEDIA) 

Esther Afua Ocloo

Elle a été l'une des fondatrices de la Women's World Banking en 1976, avec Michaela Walsh et Ela Bhatt. Ocloo en a été la première présidente du conseil d'administration. Elle a reçu le prix africain du leadership en 1990 et de nombreuses autres distinctions pour son travail en faveur de l'autonomisation économique des femmes et des familles. Elle a été membre de Unity Worldwide Ministries.

Afua Nkulenu est née dans la région de la Volta de George Nkulenu, forgeron, et de sa femme Georgina, potière et agricultrice, tous deux du peuple Ewe. Envoyée par sa grand-mère dans une école primaire presbytérienne, la jeune fille est passée dans un internat mixte à Peki Blengo.

En raison de la pauvreté, elle se rendait chaque semaine de la maison à l'école, emportant chaque semaine des denrées alimentaires qu'elle cuisinait elle-même pour éviter les dépenses. Lorsqu'elle a obtenu une bourse pour l'école Achimota, sa tante lui a donné de l'argent pour se rendre à l'école. Elle y a étudié de 1936 à 1941, date à laquelle elle a obtenu le Cambridge School Certificate.

Nkulenu a été la première personne à lancer une entreprise de transformation alimentaire officielle sur la Gold Coast ; elle a créé une entreprise fournissant de la marmelade et du jus d'orange à l'école Achimota et à la RWAFF. Après avoir créé son entreprise, elle a été parrainée par l'Achimota College pour visiter et étudier en Angleterre de 1949 à 1951.

Elle a été la première personne d'origine africaine à obtenir un diplôme de cuisine du Good Housekeeping Institute de Londres et à suivre le cours de troisième cycle sur la conservation des aliments à la station de recherche de Long Ashton, au département d'horticulture de l'université de Bristol. Elle est retournée au Ghana. Elle s'était également mariée et avait fondé une famille.
Ocloo a travaillé à l'expansion de son entreprise. Elle s'est rendue en Angleterre en 1956 pour mettre au point des recettes pour la mise en conserve commerciale.

Pour surmonter les préjugés au Ghana contre les produits locaux, elle a créé une association de fabricants et a contribué à l'organisation de la première exposition de produits "Made in Ghana" en 1958. Encouragée par le président Kwame Nkrumah, elle a été élue première présidente de ce qui est devenu la Fédération des industries ghanéennes, en poste de 1959 à 1961. En 1964, Ocloo a été la première femme ghanéenne à être nommée présidente exécutive du Conseil national de l'alimentation et de la nutrition du Ghana. Au milieu des années 60, elle a étendu ses activités au secteur des cravates et des teintures.

À partir des années 1970, Ocloo a travaillé au niveau national et international à l'émancipation économique des femmes. Elle a été nommée conseillère au Conseil des femmes et du développement de 1976 à 1986, membre du Comité consultatif économique national du Ghana de 1978 à 1979, et membre du Conseil d'État de la troisième République du Ghana de 1979 à 1981. Elle a été conseillère à la première conférence mondiale sur les femmes au Mexique en 1975.

Par la suite, elle a encouragé l'accès des femmes au crédit, avec de petits prêts appelés micro-crédits, afin de stimuler leur capacité à créer des entreprises. On a constaté que l'octroi de tels prêts aux femmes renforçait leur capacité à subvenir aux besoins économiques de leurs enfants et à développer leur famille. Ocloo a été un membre fondateur et la première présidente du conseil d'administration de la Women's World Banking de 1979 à 1985.

Ocloo a été membre fondateur de groupes religieux tels que l'église évangélique presbytérienne (E.P.) de Madina (une banlieue d'Accra) et le groupe Unity of Practical Christianity (Ghana) associé à Unity Worldwide Ministries. Elle a également contribué à la création d'un groupe de femmes, appelé Bible Class, au sein de l'église E.P., dans le but d'étudier la Bible et la gestion des foyers. Elle a siégé au comité synodal de l'église E.P. pendant 12 ans.

Esther a épousé Stephen Ocloo et ils ont eu quatre enfants ensemble : une fille, Vincentia Canacco, et trois fils, Vincent Malm, Christian Biassey et Steven Ocloo Jr.
Ocloo est mort à Accra, au Ghana, après avoir contracté une pneumonie en février 2002. Elle a reçu des funérailles nationales à Accra et a été enterrée dans sa ville natale, Peki Dzake.

Le jour de ce qui aurait été son 98e anniversaire, Google a célébré Esther Afua Ocloo avec son Google Doodle.

(Crédits : WIKIPEDIA)