mutombo dikembe

basketteur congo (kinshasa)

Mutombo Dikembe est un joueur de basket congolais ayant évolué en NBA, il a été intronisé au Hall of Fame du basket américain en 2017.


Enfance


Fils d'un père qui a travaillé comme directeur d'école, puis dans le département de l'éducation du Congo, Mutombo a grandi en rêvant de devenir docteur et a fini par maîtriser neuf langues (français, anglais, espagnol, portugais et cinq dialectes centrafricains). Encouragé par son père et par son frère, Mutombo en croissance rapide, il commence le basket-ball à l’âge de 16 ans. Sa participation passée au football et aux arts martiaux a facilité sa transition vers le nouveau sport, mais il était encore relativement brut quand il déménagea à Washington en 1987, pour assister à l'Université de Georgetown à titre de bourses d'études.

Début


Mutombo commence sa carrière de basketteur au sein de l'équipe ONATRA de Kinshasa.

Arrivé sur le campus de Georgetown, Mutombo avait peu d'intérêt pour la poursuite du basket, mais il avait attiré l'attention de l'entraîneur légendaire de Georgetown, John Thompson, qui a recruté l'étudiant en faculté de médecine prospective de 2 pouces (2,18 mètres) pour rejoindre l'équipe de basketball de l’université. Après avoir passé une année à dominer la ligue de basketball intramuros de Georgetown tout en redressant son éligibilité, Mutombo a rejoint les Hoyas pendant sa deuxième année, mais a joué avec modération pendant sa première saison dans l'équipe. Il a commencé à sortir au cours de sa dernière année, alors que Thompson a commencé à jouer à Mutombo aux côtés de Star Forward Center (et de son ancien député) Alonzo Mourning lors d'une série intimidante de "tour jumeaux". Mutombo s'est imposé comme un candidat de la NBA durant sa saison senior, avec une moyenne de 15,2 points, 12,2 rebonds et 4,7 blocs stellaires par match.

Il a été drafté chez les Nuggets de Denver lors de la Draft de 1991 où il joue pendant 4 saisons, dès sa première saison il est sélectionné au All Star Game. 

Avec une moyenne de 16.6 points, 12.3 rebonds et 3 contres par match, le congolais s'impose comme la pierre angulaire de la franchise du Colorado et comme l’un des meilleurs défenseurs de la ligue.

Le 18 Avril 1993


À l'approche de la fin de sa deuxième saison de la NBA, Mutombo a égalé le record de franchise détenu par Julius Keye avec 12 coups bloqués alors que Denver battait Los Angeles Clippers 94-83 au McNichols Arena.
La fête du bloc faisait partie d'un effort monstrueux de Mutombo, qui a également terminé avec 16 points et 21 rebonds.
Depuis 1985-86, il est l'un des six joueurs à avoir au moins 15 points, 20 rebonds et 10 tirs bloqués en un seul match.
Mutombo a mis en place un bloc de franchise de 287 blocs en 1992-1993, terminant deuxième de la NBA à Hakeem Olajuwon.

Il continuerait à battre son propre record dans chacune des trois saisons suivantes. 

Les Baskets Mutombo


En 1993, la marque de vêtements et chaussures de sport Adidas a sorti un modèle de chaussure de basket semi-montante appelé Mutombo. Les trois bandes de la marque sont figurées, sur ce modèle orné d'un bouclier africain stylisé, par trois languettes passe-lacets en plastique noir.

Passage chez les Hawks d’Atlanta


En 1996, il rejoint les Hawks d'Atlanta avec lesquels il continue à dominer la ligue avec ses prouesses défensives et est élu meilleur défenseur à plusieurs reprises (1996-1997, 1997-1998).

Passage chez les 76ers et première finale NBA


Il a été échangé aux Philadelphia 76ers pendant la saison 2000-01 et a atteint le sommet en jouant sa première finale NBA avec les 76ers de Philadelphie finale qu’ils perdent au bout de 6 matchs contre les Lakers de Los Angeles. Il remporte son quatrième titre de meilleur défenseur de l’année (record) la même année, il est aussi choisi dans la All-NBA second team et au NBA-all defensive first team.

Il effectue ensuite un passage chez les Nets du New Jersey où il passe la plupart de son temps à l'infirmerie puis chez les Knicks de New York puis transite aux Bulls de Chicago (où il ne joue aucun match).

En 2004 il est recruté par les Rockets de Houston en tant que remplaçant et formateur du géant pivot chinois Yao Ming.
Il prolonge son contrat d’une année avec la franchise en  octobre 2007 avant de mettre un terme à sa carrière le 22 avril 2009 suite à une blessure au genou survenu lors du second match du premier tour des play-offs opposant Houston à Portland.

Mutombo a terminé sa carrière en NBA pour les New Jersey Nets, New York Knicks et Houston Rockets. Il prend sa retraite après la saison 2008-09 avec 3 289 blocs de carrière (le deuxième plus dans l'histoire de la NBA) et huit distinctions All Star. Mutombo a été intronisé au Temple de la renommée du basketball américain en 2015.

Son maillot avec le numéro a été retiré chez les Hawks d'Atlanta et chez les Nuggets de Denver.

Hors de la cour, Mutombo est considéré comme l'un des joueurs les plus charitables de la NBA. Il a créé la Fondation Dikembe Mutombo en 1997, axée sur la construction d'hôpitaux et la prestation de soins en Afrique centrale. En 2007, la fondation a financé à hauteur de 24 millions de dollars, la construction de l'hôpital Biamba Marie Mutombo (nommé pour sa mère), à Kinshasa dans la commune de Masina. 

L’hôpital a été le premier nouvel hôpital établi à Kinshasa depuis 40 ans.

En 2009, Mutombo est nommé ambassadeur mondial de la NBA, un rôle qui l'a vu voyager dans le monde pour célébrer le sport et participer à des manifestations caritatives. Il a remporté le Prix de citoyenneté J. Walter Kennedy de la NBA en 2001 et 2009, devenant ainsi le premier lauréat du prix deux fois avec le dernier honneur.

Carrière NBA


  • 1991-1996 : Nuggets de Denver
  • 1996-2001 : Hawks d'Atlanta.
  • 2001-2002 : 76ers de Philadelphie.
  • 2002-2003 : Nets du New Jersey.
  • 2003-2004 : Knicks de New York.
  • 2004-2009 : Rockets de Houston.

Palmarès


Sources




mutombo dikembe

Enfance


Fils d'un père qui a travaillé comme directeur d'école, puis dans le département de l'éducation du Congo, Mutombo a grandi en rêvant de devenir docteur et a fini par maîtriser neuf langues (français, anglais, espagnol, portugais et cinq dialectes centrafricains). Encouragé par son père et par son frère, Mutombo en croissance rapide, il commence le basket-ball à l’âge de 16 ans. Sa participation passée au football et aux arts martiaux a facilité sa transition vers le nouveau sport, mais il était encore relativement brut quand il déménagea à Washington en 1987, pour assister à l'Université de Georgetown à titre de bourses d'études.

Début


Mutombo commence sa carrière de basketteur au sein de l'équipe ONATRA de Kinshasa.

Arrivé sur le campus de Georgetown, Mutombo avait peu d'intérêt pour la poursuite du basket, mais il avait attiré l'attention de l'entraîneur légendaire de Georgetown, John Thompson, qui a recruté l'étudiant en faculté de médecine prospective de 2 pouces (2,18 mètres) pour rejoindre l'équipe de basketball de l’université. Après avoir passé une année à dominer la ligue de basketball intramuros de Georgetown tout en redressant son éligibilité, Mutombo a rejoint les Hoyas pendant sa deuxième année, mais a joué avec modération pendant sa première saison dans l'équipe. Il a commencé à sortir au cours de sa dernière année, alors que Thompson a commencé à jouer à Mutombo aux côtés de Star Forward Center (et de son ancien député) Alonzo Mourning lors d'une série intimidante de "tour jumeaux". Mutombo s'est imposé comme un candidat de la NBA durant sa saison senior, avec une moyenne de 15,2 points, 12,2 rebonds et 4,7 blocs stellaires par match.

Il a été drafté chez les Nuggets de Denver lors de la Draft de 1991 où il joue pendant 4 saisons, dès sa première saison il est sélectionné au All Star Game. 

Avec une moyenne de 16.6 points, 12.3 rebonds et 3 contres par match, le congolais s'impose comme la pierre angulaire de la franchise du Colorado et comme l’un des meilleurs défenseurs de la ligue.

Le 18 Avril 1993


À l'approche de la fin de sa deuxième saison de la NBA, Mutombo a égalé le record de franchise détenu par Julius Keye avec 12 coups bloqués alors que Denver battait Los Angeles Clippers 94-83 au McNichols Arena.
La fête du bloc faisait partie d'un effort monstrueux de Mutombo, qui a également terminé avec 16 points et 21 rebonds.
Depuis 1985-86, il est l'un des six joueurs à avoir au moins 15 points, 20 rebonds et 10 tirs bloqués en un seul match.
Mutombo a mis en place un bloc de franchise de 287 blocs en 1992-1993, terminant deuxième de la NBA à Hakeem Olajuwon.

Il continuerait à battre son propre record dans chacune des trois saisons suivantes. 

Les Baskets Mutombo


En 1993, la marque de vêtements et chaussures de sport Adidas a sorti un modèle de chaussure de basket semi-montante appelé Mutombo. Les trois bandes de la marque sont figurées, sur ce modèle orné d'un bouclier africain stylisé, par trois languettes passe-lacets en plastique noir.

Passage chez les Hawks d’Atlanta


En 1996, il rejoint les Hawks d'Atlanta avec lesquels il continue à dominer la ligue avec ses prouesses défensives et est élu meilleur défenseur à plusieurs reprises (1996-1997, 1997-1998).

Passage chez les 76ers et première finale NBA


Il a été échangé aux Philadelphia 76ers pendant la saison 2000-01 et a atteint le sommet en jouant sa première finale NBA avec les 76ers de Philadelphie finale qu’ils perdent au bout de 6 matchs contre les Lakers de Los Angeles. Il remporte son quatrième titre de meilleur défenseur de l’année (record) la même année, il est aussi choisi dans la All-NBA second team et au NBA-all defensive first team.

Il effectue ensuite un passage chez les Nets du New Jersey où il passe la plupart de son temps à l'infirmerie puis chez les Knicks de New York puis transite aux Bulls de Chicago (où il ne joue aucun match).

En 2004 il est recruté par les Rockets de Houston en tant que remplaçant et formateur du géant pivot chinois Yao Ming.
Il prolonge son contrat d’une année avec la franchise en  octobre 2007 avant de mettre un terme à sa carrière le 22 avril 2009 suite à une blessure au genou survenu lors du second match du premier tour des play-offs opposant Houston à Portland.

Mutombo a terminé sa carrière en NBA pour les New Jersey Nets, New York Knicks et Houston Rockets. Il prend sa retraite après la saison 2008-09 avec 3 289 blocs de carrière (le deuxième plus dans l'histoire de la NBA) et huit distinctions All Star. Mutombo a été intronisé au Temple de la renommée du basketball américain en 2015.

Son maillot avec le numéro a été retiré chez les Hawks d'Atlanta et chez les Nuggets de Denver.

Hors de la cour, Mutombo est considéré comme l'un des joueurs les plus charitables de la NBA. Il a créé la Fondation Dikembe Mutombo en 1997, axée sur la construction d'hôpitaux et la prestation de soins en Afrique centrale. En 2007, la fondation a financé à hauteur de 24 millions de dollars, la construction de l'hôpital Biamba Marie Mutombo (nommé pour sa mère), à Kinshasa dans la commune de Masina. 

L’hôpital a été le premier nouvel hôpital établi à Kinshasa depuis 40 ans.

En 2009, Mutombo est nommé ambassadeur mondial de la NBA, un rôle qui l'a vu voyager dans le monde pour célébrer le sport et participer à des manifestations caritatives. Il a remporté le Prix de citoyenneté J. Walter Kennedy de la NBA en 2001 et 2009, devenant ainsi le premier lauréat du prix deux fois avec le dernier honneur.

Carrière NBA


  • 1991-1996 : Nuggets de Denver
  • 1996-2001 : Hawks d'Atlanta.
  • 2001-2002 : 76ers de Philadelphie.
  • 2002-2003 : Nets du New Jersey.
  • 2003-2004 : Knicks de New York.
  • 2004-2009 : Rockets de Houston.

Palmarès


Sources