Rosamond Asiamah Nkansah

policière ghana

Rosamond Asiamah Nkansah (13 janvier 1930 - 20 février 2021) a été la première femme à être enrôlée dans le service de police du Ghana, puis dans la police de la Côte d'Or.


Elle a fréquenté le Wesley Girls High School à Cape Coast. Elle est titulaire d'un Senior Cambridge et d'un certificat d'enseignement "A".

Elle a été enrôlée dans la Gold Coast Police Force le 1er septembre 1952, à l'âge de 22 ans. Elle a été enrôlée la première, en étroite collaboration avec 11 autres femmes, et a été leur chef. À cette époque, les femmes policières n'étaient pas autorisées à se marier ou à tomber enceintes ; contrairement à cette directive, elles étaient obligées de démissionner. Avant sa démission, elle a demandé au gouvernement d'autoriser les femmes policières à se marier et à avoir des enfants, et de réintégrer celles qui avaient démissionné pour élever leur famille. La pétition a été acceptée et la règle qui empêchait les femmes de servir longtemps dans la police, en raison de leur mariage et de leur grossesse, a été abolie.

Elle a démissionné le 16 mai 1958. Après sa démission, elle a enseigné au lycée St. John's de 1961 à 1964 en tant qu'enseignante professionnelle en raison du certificat qu'elle avait obtenu avant d'être enrôlée dans la police. Elle a rejoint la Ghana Broadcasting Corporation en 1965 et a ensuite dirigé pendant un an l'école des programmes de radiodiffusion.

Elle a pris sa retraite du service actif en 1999 pour se consacrer principalement à l'écriture. Elle a également traduit les mots de son livre (Octagon) dans des langues étrangères et locales.

Asiamah est décédée à l'hôpital de la police d'Accra le samedi soir 20 février 2021. Elle avait 91 ans.

(Crédits : Wikipedia. Photos et images/variantes sont respectueusement reconnues. Aucune violation du droit d'auteur n'est prévue)

 

Rosamond Asiamah Nkansah

Elle a fréquenté le Wesley Girls High School à Cape Coast. Elle est titulaire d'un Senior Cambridge et d'un certificat d'enseignement "A".

Elle a été enrôlée dans la Gold Coast Police Force le 1er septembre 1952, à l'âge de 22 ans. Elle a été enrôlée la première, en étroite collaboration avec 11 autres femmes, et a été leur chef. À cette époque, les femmes policières n'étaient pas autorisées à se marier ou à tomber enceintes ; contrairement à cette directive, elles étaient obligées de démissionner. Avant sa démission, elle a demandé au gouvernement d'autoriser les femmes policières à se marier et à avoir des enfants, et de réintégrer celles qui avaient démissionné pour élever leur famille. La pétition a été acceptée et la règle qui empêchait les femmes de servir longtemps dans la police, en raison de leur mariage et de leur grossesse, a été abolie.

Elle a démissionné le 16 mai 1958. Après sa démission, elle a enseigné au lycée St. John's de 1961 à 1964 en tant qu'enseignante professionnelle en raison du certificat qu'elle avait obtenu avant d'être enrôlée dans la police. Elle a rejoint la Ghana Broadcasting Corporation en 1965 et a ensuite dirigé pendant un an l'école des programmes de radiodiffusion.

Elle a pris sa retraite du service actif en 1999 pour se consacrer principalement à l'écriture. Elle a également traduit les mots de son livre (Octagon) dans des langues étrangères et locales.

Asiamah est décédée à l'hôpital de la police d'Accra le samedi soir 20 février 2021. Elle avait 91 ans.

(Crédits : Wikipedia. Photos et images/variantes sont respectueusement reconnues. Aucune violation du droit d'auteur n'est prévue)